Cycle BNU 17-18

Le premier cycle de concerts de lovemusic à Strasbourg a eu lieu à l'auditorium de la Bibliothèque National Universitaire (BNU). Cette saison, nommée  Perspectives présente dans chaque programme une nouvelle pièce commandée par le collectif ainsi q'une oeuvre du repertoire classique afin d'offrir un point de vue nouveau et original de la musique de nos jours. Les scénographes du collectif, Clément Debras et Mathilde Melero ont crée une mise en scène pour chaque concert.


 
 
Screen Shot 2018-08-02 at 11.20.02.jpg

Far Est/Far Ouest

10.3.18

À l’est le Japon, à l’ouest le Mexique… malgré la distance, leurs musiques trouvent des points communs: une perception différente de la temporalité, une place spéciale pour les instruments à vents, une influence européenne mais toujours en gardant une identité propre…
Et l’accordéon, instrument itinérant, combine les deux cultures ainsi que les timbres de la flûte et de la clarinette en rassemblant les trois instruments dans un même grand souffle.
Musique de Arturo Fuentes (commande), Keiko Harada, Mario Lavista, Dai Fujikura, Jorge Torres Saenz, Toshio Hosokawa et Joji Yuasa.

IMG_4961.jpg

Chronos/Kairos

14.4.18
Pour les grecs anciens il existait deux mots pour décrire le temps: Chronos, qui se réfère au temps numérique, quantitatif, et Kairos, qui se réfère au temps parfait, qualitatif. Chaque pièce de ce programme explore la notion de temps d’une manière différente : le temps qui passe (rythmé), le temps figé (silencieux) et le temps partagé. Ces deux notions de temps ne sont pas forcément opposées, chronos peut être utilisé pour créer des limites, et ces limites peuvent être brisées pour créer. Ainsi chronos et kairos forment une dualité qui se transforme et replie sur elle-même à travers les pièces proposées dont la création d’une nouvelle pièce de la compositrice Annette Schlünz commandé par le collectif.
Musique de Annette Schlünz (commande), Maurizio Pisati, Jérôme Combier, Doina Rotaru, Charles Koechlin, Malin Bång, Jesse Broekman.

IMG_20180608_193929.jpg

Ceci est [une extension de] mon corps

8.6.18
Quand nous jouons d’un instrument ceci devient une extension de nos corps, nous permettant de s’exprimer de manière sonore. Dans ce programme, le troisième interprète l’électronique - joue un rôle extraordinaire, car il joue un double rôle : celui qui rallonge cette extension corporelle encore plus en reprenant et prolongeant nos sons, mais aussi celui qui transforme et dissèque ce qui a déjà été entendu et de cette manière il devient interprète des interprètes…"
Ce programme explore l’influence de la technologie sur la musique acoustique : une bande son de bruits quotidiens enregistrés par Cage, le traitement de son en temps réel, l’ordinateur comme instrument de musique et applications et gadgets sur scène!
Musique de Michelle Lou (création française), Sarah Nemstov, John Cage, John Croft (création française), Sohrab Uduman et une création de Marcello Messina.

IMG_20180806_175310_458.jpg

Cries of love and sorrow

13.7.18
Le point de départ de ce programme est une sélection de poèmes et de textes littéraires et philosophiques de différents auteurs - Christian Morgenstern, Jean Tardieu, Roberto Juarroz, Roland Barthes, John Keats, San Juan de la Cruz - autour desquels s’articule le parcours musical. L’Amour comme une entité omniprésente dans nos vies, par sa présence mais aussi par son absence. Même dans les moments les plus sombres, l’Amour est la force qui nous ramène vers la lumière.

La lumière et les ombres ne sont pas nécessairement opposées, ce sont justement des nuances qui exposent les grandes lignes de la vie humaine; l’Amour se manifeste de façons très diverses même dans l’ombre du chagrin.
Ce dernier concert du cycle explore cette force irrépressible avec la musique de Beat Furrer, John Croft, Magnus Lindberg, Thierry Tidrow, David Bird et l’avant première d’une collaboration entre lovemusic et le compositeur Néerlandais Jesse Broekman.